PM'up


Informations générales

Le Conseil Régional Ile-de-France met en place le programme PM'UP pour soutenir le développement des PME, PMI et structures de l'ESS (Économie Sociale et Solidaire) franciliennes à fort potentiel de croissance et d'emploi.

  • Le programme PM'UP a pour objectifs de sélectionner les PME et PMI franciliennes les plus à même de répondre aux priorités du développement économique régional et de les accompagner pendant 3 ans dans la mise en œuvre d’une stratégie ambitieuse et responsable leur permettant de franchir un cap dans leur développement : développement notamment en matière d'innovation technologique et/ou sociale, de développement international, de structuration organisationnelle et d'intégration d'une démarche de progrès dans leur politique de responsabilité sociétale.
  • Durant ces 3 ans ils bénéficieront d'une subvention régionale, d'un accompagnement et d'un suivi par un conseiller de la Région Ile-de-France et d’un réseau comptant près de 1 000 entreprises et partenaires institutionnels.


Bénéficiaires

Critères d’éligibilité de l'entreprise

  • Votre entreprise doit remplir plusieurs conditions pour pouvoir être candidates :
    • Etre une PME de 5 à 250 salariés
    • Avoir obtenu du chiffre d’affaires durant au moins un exercice
    • Porter un projet innovant, créateur d’emploi, et ambitionnant une forte croissance et un développement à l’étranger
    • Prendre en compte des objectifs de développement durable
  • Les projets de Recherche et Développement ne sont pas éligibles à ce dispositif
  • Le PM'UP est accessible aux entreprises de tous secteurs d'activité.


Montants et modalités de paiement

Notice des dépenses éligibles.pdf

Dépenses éligibles au dispositif

  • Les dépenses éligibles sont les dépenses contribuant à la mise en œuvre des axes de développement retenus dans le projet de l’entreprise appartenant aux catégories suivantes :
    • investissements matériels et immatériels exploitées sur le territoire francilien et acquises auprès d’un tiers aux conditions du marché sans que l’acquéreur soit en position d’exercer un contrôle sur le vendeur, ou vice-versa,
    • dépôt et extension de brevets,
    • études environnementales,
    • recrutement de cadres, pour les postes de responsable suivants : développement durable/RSE ; commercial, marketing, export ; qualité, production, systèmes d’information ; ressources humaines, affaires financières, juridique ; directeur général,
    • première participation à des salons internationaux.
  • Sont éligibles également les dépenses de conseil suivants :
    • conseil en développement international (à l’exception de la création et de l’animation de réseaux de distribution), y compris la préparation et l’accompagnement pour une certification internationale et les missions assurées par recours au Volontariat International en Entreprise ou par les structures membres de l’équipe de France de l’export,
    • conseil en management environnemental comprenant un audit environnemental, une analyse de cycle de vie d’un produit, un bilan carbone, une préparation et un accompagnement en vue d’une certification environnementale, éco-design,
    • conseil pour la mise en place d’une démarche RSE ; conseil en développement marketing et commercial comprenant des études de marché, la recherche de partenaires, une stratégie marketing et commerciale et une stratégie de communication,
    • conseil en ressources humaines avec une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences et la sécurité des salariés,
    • conseil en stratégie et en organisation avec l'élaboration du plan d’affaires (business plan), d'un diagnostic général d’entreprise, d'une modernisation de la production, d'une gestion de l’information, d'une mise en place d’outils de gestion financière, d'une veille stratégique et intelligence économique, d'une économie de la fonctionnalité,
    • qualité avec la mise en place d’un système de management de la qualité, d'un audit et la préparation et l'accompagnement en vue d’une certification,
    • design.
  • Sont éligibles les dépenses permettant un accroissement ou une diversification de la production de l’entreprise ou bien un changement fondamental de l’ensemble du processus de production.
  • Les dépenses d’investissements matériels ou immatériels éligibles répondent aux critères cumulatifs suivants :
    • exploitées exclusivement dans l’entreprise bénéficiaire de l’aide au sein d’un établissement francilien,
    • considérées comme des éléments d’actif amortissables et figurant à l’actif de l’entreprise pendant au moins 3 ans.
  • Les dépenses d’études et de conseils liées à ces investissements sont également éligibles.
  • En revanche, ne sont pas éligible l'acquisition de véhicules de transport, les investissements de remplacement, les investissements pour mise aux normes, le matériel bureautique, la construction ou l'acquisition de locaux, l'acquisition d'actions et le rachat d'entreprise, les frais de formation et les coûts de maintenance.

Modalités de paiement

  • La région Ile de France accorde chaque année à une centaine de candidats des subventions.
  • 25 000 à 250 000€ sont accordés par entreprise (150 000€ en moyenne).
  • Méthodes de calcul : 
    • Les dépenses d’investissements matériels ou immatériels bénéficient d’un taux de subvention maximum de 20% pour les petites entreprises et de 10% pour les entreprises moyennes, plafonné à 250 000 €.
    • Les dépenses de dépôts et extension de brevets bénéficient d’un taux de subvention maximum de 50%. La subvention accordée ne peut pas être supérieure à 75 000 €.
    • Les dépenses pour la réalisation d’études environnementales bénéficient d’un taux de subvention maximum de 70% pour les petites entreprises et de 60% pour les entreprises moyennes. Le montant de la subvention est plafonné à 250 000 €.
    • Les prestations de conseil bénéficient d’un taux de subvention maximum de 50%. L’ensemble des prestations de conseil (toutes confondues) ne peuvent pas donner lieu à une subvention supérieure à 90 000 € HT.
    • Le recrutement de cadres bénéficie d’un taux de subvention maximum de 50%, plafonné 90 000 €.
    • Les dépenses de première participation à des salons internationaux bénéficient d’un taux de subvention maximum de 50% plafonné à 75 000 €.
  • Les versements se font par appel de fonds de votre entreprise.
  • Vous pouvez effectuer au plus deux appels de fonds par année, à partir de la date d’attribution de l’aide.
  • Si vous justifiez un besoin de trésorerie, vous pouvez bénéficier d’une avance égal à 30 % du montant des subventions qui vous ont été accordées.
Type d'aide

Subvention

Organisme

CONSEIL REGIONAL PM'UP

Montant total

5 000 € à 250 000 €

Temps de rédaction

1 jours

Départements concernés

Rejoignez-nous !

Découvrez tous les financement faits pour votre projet, candidatez en ligne, boostez votre business !

Prendre rendez-vous