Informations générales

  • Cette aide est destinée assurer à le maintien de l'activité pastorale malgré la contrainte croissante de la prédation. Elle accompagne les éleveurs dans l'évolution de leurs systèmes d'élevage, pour les aider à protéger les troupeaux contre le risque de prédation.
  • Sont éligibles les dépenses suivantes :
    • analyses de vulnérabilité des exploitations et des territoires,
    • achat de clôtures mobiles de protection électrifiables et systèmes d'électrification,
    • achat et pose de parcs de pâturage de protection renforcée électrifiés (la pose nécessite une grande technicité),
    • achat de chiens de protection des troupeaux, stérilisation des chiens et tests de comportement,
    • réalisation d'études permettant de mieux caractériser le risque de prédation des systèmes d'exploitations, d'identifier et d'améliorer les dispositifs de protection,
    • actions d'animation sur les territoires qui font face au risque de prédation : communication destinée au grand public ou aux exploitants par exemple pour mieux faire accepter et comprendre les contraintes liées à la présence des prédateurs (clôtures électriques, chiens de protection,...),
    • actions visant à accompagner l’adaptation des conduites pastorales à la présence des prédateurs,
    • cabanes pastorales destinées au logement des gardiens et équipement périphérique.

Conditions particulières

  • Accessible si :
    • Activité exercée (APE)
      • 014 - Production animale

Aide apportée

  • L'aide intervient sous forme de subvention, à hauteur de 80 % et s'élève à 100 % pour les analyses de vulnérabilité, les test de comportement des chiens de protection et les études.
Type d'aide

Subvention

Organisme

CONSEIL REGIONAL

Montant total

Voir avec l'organisme

Départements concernés